Résultats

Actualités - GARANDEAU MATERIAUX

Bien choisir sa colle à carrelage

Le choix d'une colle carrelage est très important et il y a des critères à prendre en considération comme le type de support, de carrelage, le degré d'exposition à l'eau et l'environnement.
Découvrez nos conseils pour faire votre choix.

Bien choisir sa colle à carrelage

Choisir sa colle à carrelage :

 

Avant de commencer à effectuer des travaux pour changer du carrelage, il est important de posséder une colle à carrelage appropriée. Pour cela, il y a plusieurs critères à prendre en considération pour choisir entre les différentes colles existantes. Il existe des avantages et des inconvénients pour chacune des colles, mais chaque colle s'adapte à un besoin. De plus, l'étanchéité sous carrelage est également un élément à prendre en considération avant d'installer son carrelage.

 

Colle carrelage

 

Sommaire :

  1. 1) Critères à prendre en compte pour choisir sa colle
  2. 2) Colles en poudre
  3. 3) Colles en pâte
  4. 4) Caractéristiques des colles
  5. 5) Etanchéité sous carrelage

 

 

1) Critères à prendre en compte pour choisir sa colle :

Afin de choisir la colle carrelage appropriée pour vos travaux, il faut que vous preniez en considération l'ensemble des éléments suivants :

  • Type de support : plaque de plâtre, bois, béton, carrelage, peinture... 
  • Type de carrelage : céramique, grès, terre cuite...
  • Environnement : extérieur ou intérieur 
  • Degré d'exposition à l'eau

 

2) Les colles en poudre (mortiers-colles) :

Les mortiers en poudre comme la colle carrelage PRB ou la colle à carrelage WEBER permettent de faciliter la pose du carrelage sur différents supports comme les dalles béton, les chapes ciment, les chapes sèches…

 

Les colles à carrelage peuvent s’adapter :

En intérieur sur les murs pour des faïences et sur les sols pour du carrelage.

En extérieur pour les terrasses, les balcons, les bassins et les piscines.

 

Il existe différentes catégories pour les colles à carrelage qui sont C1, C2, C2S2 ou encore C2S1. Ces catégories correspondent aux capacités adhérentes du mortier et à sa mise en oeuvre (simple ou double encollage). 

Certains mortiers colles en poudre bénéficient d’une formule anti-poussière afin de ne pas respirer de poussière pendant vos travaux.

 

3) Les colles en pâte (adhésif) :

Les colles en pâte tel que la colle à carrelage PRB ou la colle carrelage WEBER sont des colles prêtes à l’emploi, la colle s’étale facilement et est maniable. Pour cela, la pose du carrelage sur différents types de supports uniquement muraux est agréable.

 

Les colles en pâte peuvent s’adapter :

En intérieur, pour les murs, en neuf ou en rénovation.

 

Les colles en pâte pour carrelage sont très résistantes. Certaines colles ont spécifiquement été créées pour la pose de carrelage en salle de bain grâce à leur grande résistante à l’humidité.

 

4) Les caractéristiques des colles :

La colle pour carrelage en poudre

  • Possibilité d’effectuer des mélanges plus ou moins consistants en fonction du support destiné.
  • Température au moment de la pose du carrelage :

      À l’intérieur, par temps chaud, la colle sèche beaucoup plus vite et complique la pose.

      À l’extérieur, pour le terrasse, l’application doit se faire avec une température maximum de 25 degrés.

  • Conservation de 12 mois.
  • Difficile à manipuler car le mélange s’effectue par soi-même.
  • Le mélange doit être utilisé rapidement sans possibilité de conservation.

 

La colle pour carrelage en pâte

  • Prête à l'emploi directement.
  • Permet de choisir la quantité nécessaire.
  • Possibilité de l’utiliser ultérieurement.
  • Conservation de 6 mois au sec.
  • Plus onéreuse à l'achat.
  • Pas de possibilité de modifier la consistance selon les conditions de pose.

 

5) Etanchéité d’une douche sous carrelage :

Utilisation d’un Spec (système de protection à l’eau sous carrelage) :

Un SPEC protège des parois, cependant, il n’assure pas l’étanchéité d’un ouvrage. Les SPEC conviennent pour des parois verticales et horizontales dont la nature (bois, plâtre hydrofuge…) ne concorde pas en milieu humide. Il est souvent utilisé sur les murs de la douche, néanmoins, les bandes d’étanchéité aux angles des murs et entre le receveur et le mur restent indispensables.

 

Utilisation d’une membrane ou natte d’étanchéité :

Les membranes assurent la jonction d'angle mur-sol et donc l’étanchéité sous carrelage des murs et du sol de la douche. Elles sont généralement utilisées lorsque le sol de la douche possède une forme de pente maçonnée. Le carrelage peut être posé directement sur la membrane, à l’aide d’un mortier-colle.

 

Utilisation de plaques de plâtre hydrofuges :

Les plaques hydrofuges conviennent aux murs de la douche. Les plaques de plâtre recouvrant les murs de la douche doivent être hydrofuges, pour cela il faut utiliser une bande d’étanchéité et un joint hydrofuge.

 

 

Dernière mise à jour: 2022-12-02 08:04:19
Retour au blog

Enregistrement des modifications

Résultats

Actualités - GARANDEAU MATERIAUX

Bien choisir sa colle à carrelage

Le choix d'une colle carrelage est très important et il y a des critères à prendre en considération comme le type de support, de carrelage, le degré d'exposition à l'eau et l'environnement.
Découvrez nos conseils pour faire votre choix.

Bien choisir sa colle à carrelage

Choisir sa colle à carrelage :

 

Avant de commencer à effectuer des travaux pour changer du carrelage, il est important de posséder une colle à carrelage appropriée. Pour cela, il y a plusieurs critères à prendre en considération pour choisir entre les différentes colles existantes. Il existe des avantages et des inconvénients pour chacune des colles, mais chaque colle s'adapte à un besoin. De plus, l'étanchéité sous carrelage est également un élément à prendre en considération avant d'installer son carrelage.

 

Colle carrelage

 

Sommaire :

  1. 1) Critères à prendre en compte pour choisir sa colle
  2. 2) Colles en poudre
  3. 3) Colles en pâte
  4. 4) Caractéristiques des colles
  5. 5) Etanchéité sous carrelage

 

 

1) Critères à prendre en compte pour choisir sa colle :

Afin de choisir la colle carrelage appropriée pour vos travaux, il faut que vous preniez en considération l'ensemble des éléments suivants :

  • Type de support : plaque de plâtre, bois, béton, carrelage, peinture... 
  • Type de carrelage : céramique, grès, terre cuite...
  • Environnement : extérieur ou intérieur 
  • Degré d'exposition à l'eau

 

2) Les colles en poudre (mortiers-colles) :

Les mortiers en poudre comme la colle carrelage PRB ou la colle à carrelage WEBER permettent de faciliter la pose du carrelage sur différents supports comme les dalles béton, les chapes ciment, les chapes sèches…

 

Les colles à carrelage peuvent s’adapter :

En intérieur sur les murs pour des faïences et sur les sols pour du carrelage.

En extérieur pour les terrasses, les balcons, les bassins et les piscines.

 

Il existe différentes catégories pour les colles à carrelage qui sont C1, C2, C2S2 ou encore C2S1. Ces catégories correspondent aux capacités adhérentes du mortier et à sa mise en oeuvre (simple ou double encollage). 

Certains mortiers colles en poudre bénéficient d’une formule anti-poussière afin de ne pas respirer de poussière pendant vos travaux.

 

3) Les colles en pâte (adhésif) :

Les colles en pâte tel que la colle à carrelage PRB ou la colle carrelage WEBER sont des colles prêtes à l’emploi, la colle s’étale facilement et est maniable. Pour cela, la pose du carrelage sur différents types de supports uniquement muraux est agréable.

 

Les colles en pâte peuvent s’adapter :

En intérieur, pour les murs, en neuf ou en rénovation.

 

Les colles en pâte pour carrelage sont très résistantes. Certaines colles ont spécifiquement été créées pour la pose de carrelage en salle de bain grâce à leur grande résistante à l’humidité.

 

4) Les caractéristiques des colles :

La colle pour carrelage en poudre

  • Possibilité d’effectuer des mélanges plus ou moins consistants en fonction du support destiné.
  • Température au moment de la pose du carrelage :

      À l’intérieur, par temps chaud, la colle sèche beaucoup plus vite et complique la pose.

      À l’extérieur, pour le terrasse, l’application doit se faire avec une température maximum de 25 degrés.

  • Conservation de 12 mois.
  • Difficile à manipuler car le mélange s’effectue par soi-même.
  • Le mélange doit être utilisé rapidement sans possibilité de conservation.

 

La colle pour carrelage en pâte

  • Prête à l'emploi directement.
  • Permet de choisir la quantité nécessaire.
  • Possibilité de l’utiliser ultérieurement.
  • Conservation de 6 mois au sec.
  • Plus onéreuse à l'achat.
  • Pas de possibilité de modifier la consistance selon les conditions de pose.

 

5) Etanchéité d’une douche sous carrelage :

Utilisation d’un Spec (système de protection à l’eau sous carrelage) :

Un SPEC protège des parois, cependant, il n’assure pas l’étanchéité d’un ouvrage. Les SPEC conviennent pour des parois verticales et horizontales dont la nature (bois, plâtre hydrofuge…) ne concorde pas en milieu humide. Il est souvent utilisé sur les murs de la douche, néanmoins, les bandes d’étanchéité aux angles des murs et entre le receveur et le mur restent indispensables.

 

Utilisation d’une membrane ou natte d’étanchéité :

Les membranes assurent la jonction d'angle mur-sol et donc l’étanchéité sous carrelage des murs et du sol de la douche. Elles sont généralement utilisées lorsque le sol de la douche possède une forme de pente maçonnée. Le carrelage peut être posé directement sur la membrane, à l’aide d’un mortier-colle.

 

Utilisation de plaques de plâtre hydrofuges :

Les plaques hydrofuges conviennent aux murs de la douche. Les plaques de plâtre recouvrant les murs de la douche doivent être hydrofuges, pour cela il faut utiliser une bande d’étanchéité et un joint hydrofuge.

 

 

Dernière mise à jour: 2022-12-02 08:04:19
Retour au blog

Actualités - GARANDEAU MATERIAUX

Bien choisir sa colle à carrelage

Le choix d'une colle carrelage est très important et il y a des critères à prendre en considération comme le type de support, de carrelage, le degré d'exposition à l'eau et l'environnement.
Découvrez nos conseils pour faire votre choix.

Bien choisir sa colle à carrelage

Choisir sa colle à carrelage :

 

Avant de commencer à effectuer des travaux pour changer du carrelage, il est important de posséder une colle à carrelage appropriée. Pour cela, il y a plusieurs critères à prendre en considération pour choisir entre les différentes colles existantes. Il existe des avantages et des inconvénients pour chacune des colles, mais chaque colle s'adapte à un besoin. De plus, l'étanchéité sous carrelage est également un élément à prendre en considération avant d'installer son carrelage.

 

Colle carrelage

 

Sommaire :

  1. 1) Critères à prendre en compte pour choisir sa colle
  2. 2) Colles en poudre
  3. 3) Colles en pâte
  4. 4) Caractéristiques des colles
  5. 5) Etanchéité sous carrelage

 

 

1) Critères à prendre en compte pour choisir sa colle :

Afin de choisir la colle carrelage appropriée pour vos travaux, il faut que vous preniez en considération l'ensemble des éléments suivants :

  • Type de support : plaque de plâtre, bois, béton, carrelage, peinture... 
  • Type de carrelage : céramique, grès, terre cuite...
  • Environnement : extérieur ou intérieur 
  • Degré d'exposition à l'eau

 

2) Les colles en poudre (mortiers-colles) :

Les mortiers en poudre comme la colle carrelage PRB ou la colle à carrelage WEBER permettent de faciliter la pose du carrelage sur différents supports comme les dalles béton, les chapes ciment, les chapes sèches…

 

Les colles à carrelage peuvent s’adapter :

En intérieur sur les murs pour des faïences et sur les sols pour du carrelage.

En extérieur pour les terrasses, les balcons, les bassins et les piscines.

 

Il existe différentes catégories pour les colles à carrelage qui sont C1, C2, C2S2 ou encore C2S1. Ces catégories correspondent aux capacités adhérentes du mortier et à sa mise en oeuvre (simple ou double encollage). 

Certains mortiers colles en poudre bénéficient d’une formule anti-poussière afin de ne pas respirer de poussière pendant vos travaux.

 

3) Les colles en pâte (adhésif) :

Les colles en pâte tel que la colle à carrelage PRB ou la colle carrelage WEBER sont des colles prêtes à l’emploi, la colle s’étale facilement et est maniable. Pour cela, la pose du carrelage sur différents types de supports uniquement muraux est agréable.

 

Les colles en pâte peuvent s’adapter :

En intérieur, pour les murs, en neuf ou en rénovation.

 

Les colles en pâte pour carrelage sont très résistantes. Certaines colles ont spécifiquement été créées pour la pose de carrelage en salle de bain grâce à leur grande résistante à l’humidité.

 

4) Les caractéristiques des colles :

La colle pour carrelage en poudre

  • Possibilité d’effectuer des mélanges plus ou moins consistants en fonction du support destiné.
  • Température au moment de la pose du carrelage :

      À l’intérieur, par temps chaud, la colle sèche beaucoup plus vite et complique la pose.

      À l’extérieur, pour le terrasse, l’application doit se faire avec une température maximum de 25 degrés.

  • Conservation de 12 mois.
  • Difficile à manipuler car le mélange s’effectue par soi-même.
  • Le mélange doit être utilisé rapidement sans possibilité de conservation.

 

La colle pour carrelage en pâte

  • Prête à l'emploi directement.
  • Permet de choisir la quantité nécessaire.
  • Possibilité de l’utiliser ultérieurement.
  • Conservation de 6 mois au sec.
  • Plus onéreuse à l'achat.
  • Pas de possibilité de modifier la consistance selon les conditions de pose.

 

5) Etanchéité d’une douche sous carrelage :

Utilisation d’un Spec (système de protection à l’eau sous carrelage) :

Un SPEC protège des parois, cependant, il n’assure pas l’étanchéité d’un ouvrage. Les SPEC conviennent pour des parois verticales et horizontales dont la nature (bois, plâtre hydrofuge…) ne concorde pas en milieu humide. Il est souvent utilisé sur les murs de la douche, néanmoins, les bandes d’étanchéité aux angles des murs et entre le receveur et le mur restent indispensables.

 

Utilisation d’une membrane ou natte d’étanchéité :

Les membranes assurent la jonction d'angle mur-sol et donc l’étanchéité sous carrelage des murs et du sol de la douche. Elles sont généralement utilisées lorsque le sol de la douche possède une forme de pente maçonnée. Le carrelage peut être posé directement sur la membrane, à l’aide d’un mortier-colle.

 

Utilisation de plaques de plâtre hydrofuges :

Les plaques hydrofuges conviennent aux murs de la douche. Les plaques de plâtre recouvrant les murs de la douche doivent être hydrofuges, pour cela il faut utiliser une bande d’étanchéité et un joint hydrofuge.

 

 

Dernière mise à jour: 2022-12-02 08:04:19
Retour au blog

Enregistrement des modifications